Disparition

Publié le 12 février 2021

RETROUVÉ- M Raymond Bezeau a été retrouvé, ce matin, sain et sauf par les policiers de l’agglomération de Longueuil à l’intersection des rues Navarre et Nehru.  Il a été transporté dans un centre hospitalier pour vérifier son état de santé.  Merci à tous pour votre collaboration

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin de retrouver Raymond Bezeau, 55 ans de Candiac.

Raymond Bezeau a été vu pour la dernière fois le 12 février vers 13h00 alors qu’il se trouvait à sa résidence de Candiac.  M Bezeau a quitté le domicile vêtu d’un long manteau noir, une tuque de couleur bleu marin avec un logo des Canadiens et des bottes d’hiver. Il se déplace à pied.   Il mesure environ 5 pieds 3 pouces, pèse environ 160 livres, porte des lunettes de prescription. Il a les cheveux de couleur poivre et sel et les yeux bleus.  Il s’exprime en anglais, mais comprend bien le français.

Ses proches ont des raisons de craindre pour sa sécurité, M Bezeau a une déficience intellectuelle. Il est possible que M Bezeau se réfugie dans les dépendances situées sur les terrains privées ou commerciaux vu le froid.  Les policiers demandent à la population de vérifier leur environnement extérieur immédiat.

Toute information concernant cet événement doit être signalée par téléphone au 450 638-0911, poste 601. Le signalement peut se faire également de façon anonyme si désiré.

 

Quatre corps policiers du secteur Sud-ouest de la Montérégie ont déployé le Projet SEXTO afin d’intervenir rapidement et efficacement dans les situations de sextage chez les adolescents qui fréquentent le secondaire et ainsi limiter les répercussions importantes qu’elles peuvent occasionner.

La Sûreté du Québec du Centre de services de Salaberry-de-Valleyfield, la Régie Intermunicipale de police Roussillon, le Service de police de Châteauguay ainsi que le Service de police de la ville de Mercier se sont unis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et aux différents milieux scolaires afin d’instaurer la trousse Sexto. Près de 15 000 élèves pourront bénéficier de ce programme. Initialement ce projet fut conçu par le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme et ses partenaires. Intervention, prévention, formation ainsi que des outils adaptés sont au cœur du développement de ce projet.

Son objectif est de permettre aux écoles et aux policiers, d’intervenir dans un cadre défini avec des outils et une démarche d’intervention novatrice et unique afin de limiter la propagation des images et de diminuer les conséquences pour les victimes.

Pour ce faire, une formation a été développée et sera maintenue à jour afin que les policiers et le personnel des écoles désignées puissent adapter leurs interventions auprès des adolescents concernés. Des trousses SEXTO ont été distribuées à ces intervenants formés dans les différentes écoles participantes afin de prêter assistance dans les situations de sextage chez leurs jeunes.

En plus d’intervenir directement sur le terrain, la méthode d’intervention SEXTO vise à sensibiliser les élèves ainsi que leurs parents au phénomène du sextage. Ce phénomène étant grandissant chez nos jeunes, il est primordial pour tous les partenaires de les sensibiliser et de les familiariser aux conséquences physiques, psychologiques, émotionnelles, sociales et légales du sextage.

CANDIAC, le 12 janvier 2021 – La Régie intermunicipale de police Roussillon rappelle aux citoyens que le couvre-feu est appliqué entre 20:00 et 05:00 sauf exceptions prévues dans le décret (travailleurs essentiels, déplacements essentiels pour cause médicale, de sécurité, etc.). Ces exceptions sont indiquées sur le site du gouvernement du Québec.

Une personne qui n’est pas à sa résidence à l’intérieur des heures prévues au décret est en infraction et se doit de démontrer qu’elle est couverte par une des exceptions prévues. Les policiers feront preuve de jugement et ont la latitude nécessaire pour évaluer les situations n’ayant pas été prévues dans les exceptions.

Cependant, il est très important de préciser que le temps de la sensibilisation et des avertissements est terminé, la Régie s’inscrit dans la mission du gouvernement de protéger la population et va sévir contre les contrevenants qui ne respectent pas le décret.

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande à ses policiers de circuler avec leurs gyrophares afin d’accroître la visibilité et ainsi rappeler aux citoyens qu’il est important de respecter les consignes.

Puisqu’en vertu du décret, toute personne qui n’est pas chez elle aux heures prévues est en infraction de facto, les policiers vont procéder à de multiples interceptions pour vérifier que la personne bénéficie bien d’une exception.

Pour les deux premières journées du couvre-feu, du personnel supplémentaire était en devoir. En tout, dans 123 situations, les policiers ont effectué des vérifications et les gens bénéficiaient d’une exception prévue au décret.

Par ailleurs, les policiers ont émis 10 constats d’infraction et 6 rapports d’infraction générale pour des rassemblements dans un commerce ou une résidence privée.

En terminant, si vous souhaitez rapporter un rassemblement dans un lieu public ou privé ou encore des gens qui circulent durant le couvre-feu, si la plainte nécessite un déplacement policier immédiat, veuillez appeler au 911.

Pour toute autre information concernant la situation COVID ou pour un événement qui peut être traité ultérieurement, veuillez appeler la ligne d’information confidentielle et laisser un message au 450 638-0911, poste 777.

CANDIAC, le 14 décembre 2020 – La Régie intermunicipale de police Roussillon recherche deux individus en lien avec un incendie criminel visant un véhicule dans le stationnement d’un immeuble à logement derrière le 282 Montée St-Régis à St-Constant le 9 octobre vers 23h35.

À 23h33, un véhicule de marque Kia Soul de couleur foncé année modèle 2010 environ vient se stationner dans un stationnement adjacent de l’adresse du 282 Montée St-Régis. Un homme habillé d’un hoodie de couleur gris et pantalon noir sort du coté passager et se dirige vers un véhicule de marque Mercedes et il y déverse une substance inflammable et allume un incendie. Le suspect part en courant embarque dans le Kia Soul ou un conducteur l’attendait pour quitter la scène rapidement. L’incendie s’est propagé à six autres véhicules dans le stationnement de l’immeuble.

Quiconque ayant de l’information au sujet de cet événement est prié de communiquer avec le sergent-détective André Fluet au 450 638-0911, poste 433 ou de façon anonyme et confidentielle au poste 777.  Il est aussi possible de transmettre des informations de façon confidentielle via l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou en effectuant un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Voici les images obtenues par une caméra de surveillance Images caméra de surveillance

Candiac, le 17 septembre 2020 –  L’ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et Contrôle routier Québec (CRQ) s’uniront afin de conscientiser les conducteurs aux dangers liés à la distraction au volant dans le cadre de l’opération nationale concertée (ONC) Distraction 2020.

Ainsi, de nombreuses opérations policières se tiendront du 18 au 24 septembre 2020 sur l’ensemble du territoire du Québec afin d’intervenir auprès des conducteurs distraits par l’utilisation d’un cellulaire, d’un appareil électronique portatif ou d’un écran d’affichage. Les policiers de la Régie intermunicipale de police Roussillon interviendront de façon intensive auprès des conducteurs fautifs.

Rappelons que la distraction au volant réduit l’attention et la concentration du conducteur et augmente les risques d’être impliqué dans une collision. Ce comportement problématique accroît aussi les risques de commettre d’autres infractions au Code de la sécurité routière, car les yeux quittent la route le temps d’un instant.

 

Ne laissez pas la distraction vous aveugler

La distraction au volant est l’une des principales causes de collisions mortelles ou avec blessures graves au Québec. Il est prouvé que texter en conduisant à une vitesse de 90 km/h équivaut à traverser un terrain de football les yeux fermés. Également, un conducteur distrait pourrait ne pas voir jusqu’à 50 % de l’information présente dans son environnement. Il regarde sans voir ce qui se passe. Ainsi, la distraction au volant, c’est comme conduire les yeux bandés, ou semi-bandés. Le feriez-vous?

Dans cette optique, le déploiement de l’ONC Distraction se fera sous le thème « Ne laissez pas la distraction vous aveugler ». L’angle choisi vise à rappeler les conséquences de la distraction, soit les yeux qui quittent la route ou simplement, l’attention qui n’est pas portée vers la conduite. Au volant (peu importe le moyen de transport), il importe de rester concentré sur la route et notre environnement immédiat.

Gardez toute votre attention sur la route
La SAAQ profite de cette période pour tenir une campagne de sensibilisation visant à rappeler aux conducteurs l’importance de rester concentrés sur la route. En cette période de rentrée scolaire, mais aussi avec la pandémie actuelle, de nombreuses préoccupations peuvent nuire à la concentration au volant. En effet, les préoccupations cognitives peuvent aussi être source de distraction. Des messages à cet effet seront donc diffusés à la télévision et dans les médias sociaux jusqu’au 11 octobre 2020.

 

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier un suspect de vol à l’étalage survenu le 20 juin 2020 dans une pharmacie de Candiac.

Entre 18h00 et 19h00, un homme est entré dans le magasin et s’est dirigé dans le rayon des cosmétiques. Il a mis plusieurs bouteilles de parfums dans son panier en replaçant la tablette pour qu’il n’y ait pas de vide. Il s‘est ensuite dirigé vers une autre rangée pour y rencontrer sa complice. Il aurait déchargé son panier dans un sac qu’utilisait sa complice. Il serait retourné dans l’allée des cosmétiques pour remplir une seconde fois son panier. Les 2 suspects ont quitté la pharmacie sans payer. La perte du magasin s’élève à plus de 8400$.

Le suspect est un homme de race blanche, entre 40 et 50 ans, cheveux foncés avec une barbe légère. Au moment du vol, il portait une casquette de couleur camouflage avec un logo ressemblant à l’équipe des Maple Leafs de Toronto, un chandail blanc avec un graffiti bleu sur le devant, un short foncé et des sandales style « gougounes ».

Toute information concernant cet événement peut être signalée au lieutenant-détective Joshua Tafler par téléphone au 450 638-0911, poste 455. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier une suspecte pour un vol à l’étalage survenu le 7 juillet 2020 dans une pharmacie de Delson.

Vers 17h40, une femme entre dans la pharmacie et se dirige vers les parfums. Elle profite du fait que la responsable des cosmétiques soit distraite par un client pour mettre plusieurs bouteilles de parfums dans un grand sac noir, camouflé par le panier du magasin. Elle se dirige ensuite vers les caisses et sort du magasin sans payer. Le vol s’élève à plus de 2500$.

La suspecte est une femme dans la trentaine, cheveux longs noirs. Au moment du vol, elle portait une robe style chemisier ligné bleu et blanc. Le grand sac noir qu’elle utilisait semble en cuir ou en similicuir.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au Lieutenant-détective Joshua Tafler par téléphone au 450 638-0911, poste 455. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Les enquêteurs de la Régie intermunicipale de police Roussillon ont procédés à l’arrestation d’un homme de 42 ans concernant l’introduction par effraction à la pharmacie Jean Coutu de La Prairie le 30 juillet 2020.

Jeudi dernier, le quadragénaire a débuté sa cavale par un premier vol de véhicule sur lequel il y a apposé une plaque d’immatriculation volé sur un autre véhicule. Il s’est présenté à la pharmacie de La Prairie pour y forcer l’entrée par le toit et voler des produits dans la section de la pharmacie. Dans sa fuite, l’homme a fait une embardée avec le premier véhicule et a volé un deuxième véhicule pour continuer sa cavale vers la ville de Brossard où il a été arrêté dans la même journée.

L’homme est connu de nos services et est accusé d’introduction par effraction et vol dans commerce, vol et recel de véhicules et des autres chefs se rapportant la séquence des événements. L’enquête se poursuit et des chefs d’accusations pourraient s’ajouter pour des crimes similaires par d’autres services de police.

L’homme est présentement détenu.

Campagne sécurité en vélo 2020

Publié le 5 août 2020

La Régie Intermunicipale de police Roussillon appuie la campagne de sécurité de la Société de l’assurance automobile du Québec envers les cyclistes en général mais plus particulièrement aux cyclistes de 16 à 24 ans.

Depuis le déconfinement et la reprise des activités, il y a de plus en plus de cyclistes sur le réseau routier. Les occasions de partager la route avec les autres usagers de la route se multiplient. Vous devez continuer de vous protéger et de protéger les autres en vous rappelant de garder vos distances de 2 mètres, même à vélo.

Du 20 juillet au 16 août 2020, la campagne aura pour titre «  À vélo, on respecte la bulle des autres ». Elle vise à sensibiliser les cyclistes à garder une distance sécuritaire et sanitaire avec les autres usagers de la route.

Pour ce faire, voici un rappel des bonnes pratiques à vélo :

  • être vigilant
  • signaler ses intentions
  • respecter la signalisation
  • vérifier la circulation avant de traverser aux intersections
  • circuler aussi près que possible de la bordure ou du côté droit de la chaussée ou de l’accotement
  • toujours se déplacer dans le même sens que la circulation.

Pendant cette période, les patrouilleurs à vélo de la Régie organiseront des opérations dans les parcs et sensibiliseront les cyclistes.

 

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier les suspects de plusieurs fraudes par cartes bancaires survenus le 14 mars 2020 dans des commerces de Candiac et Longueuil.

Le 14 mars 2020 vers 12 h 30, le plaignant se fait aborder par 2 hommes et une femme alors qu’il sort d’un supermarché de Candiac.  Les individus lui proposent de reprendre son panier et en profitent pour lui voler son portefeuille subtilement. Le plaignant est informé plus tard par son institution bancaire que des transactions d’un montant d’environ 3200$  ont été effectuées, dont des retraits dans des guichets de Candiac et Laval et des achats dans des supermarchés de Longueuil. Pour être en mesure d’effectuer les transactions, un des individus s’était placé derrière le plaignant, à la caisse,  pour connaître le numéro d’identification personnel (NIP)  associé à la carte.

Suspect no 1 : L’homme a les cheveux courts foncés, il portait un manteau à capuchon foncé, chapeau foncé et lunettes de soleil.

Suspect no 2 : L’homme portait un manteau noir avec capuchon avec fourrure, des jeans et une casquette noire.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective Marc-André Demers par téléphone au 450 638-0911, poste 441. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com

Retour haut de la page