Publié le 25 mars 2020

Coronavirus (COVID-19)- Suivi de l’état d’urgence sanitaire

25 mars 2020

Le 23 mars 2020, le gouvernement a adopté un nouveau décret qui resserre les mesures prises pour protéger la santé publique. L’approche à préconiser reste encore, à ce jour, la collaboration et la coopération de la population aux mesures gouvernementales prises en lien avec la COVID-19.     Lire la suite

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier le suspect d’une utilisation de monnaie contrefaite survenue le 26 septembre 2020 dans un commerce de Ste-Catherine.

Le suspect se présente dans une épicerie et se rend à la caisse pour y acheter une carte cadeau prépayée et un paquet de cigarettes.  Il paye avec trois billets de 20$ américains.  C’est lorsque la gérante a effectué le dépôt qu’elle s’est aperçue qu’il s’agissait de faux billets.

Des caméras de surveillance ont capté des images du suspect.  Il s’agit d’un homme de race blanche, d’une vingtaine d’années.  Il parlait français et avait une petite barbe, moustache et cheveux bruns. Le suspect aurait un tatouage au niveau du cou à droite. Au moment de l’événement, il portait des vêtements de marque ADIDAS avec ligne blanche horizontale sur la veste.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au lieutenant-détective Joshua Tafler par téléphone au 450 638-0911, poste 455. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Suspect à être identifié

Publié le 2 avril 2020

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande la collaboration du public afin d’identifier un suspect de vol d’essence survenu le 19 décembre 2020 à La Prairie.

Vers 16h15, un homme quitte une station de service du boul. Taschereau sans payer pour l’essence qu’il a mis dans son véhicule Ford F-150.

Le suspect est un homme de race blanche âgé dans la trentaine. Les caméras de surveillance ont permis d’obtenir son image lors de l’événement.

Toute information concernant cet événement peut être signalé au lieutenant-détective Joshua Tafler par téléphone au 450 638-0911, poste 455. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Les enquêteurs de la  Régie intermunicipale de police Roussillon cherchent à identifier  et localiser un témoin important en lien avec des voies de faits survenus le 31 janvier 2020 dans un commerce de St-Constant.

Vers 15h40, une dame se rend dans un commerce de la route 132 à St-Constant.  Elle se stationne alors qu’un autre individu désire prendre le même espace de stationnement mais en circulant de reculons. Rendus à l’intérieur du commerce, l’homme agrippe la dame par le bras et l’insulte. Un témoin important qui pourrait fournir de l’information concernant cette événement a été filmé par les caméras de surveillance.

Il s’agit d’un homme âgé entre 45 et 55 ans.  Il mesure environ 1.75m (5 pi 9 pouces), de corpulence mince. Il a les cheveux courts et les yeux pâles.   Au moment des événements, il portait un manteau bleu.

Toute information concernant cet événement peut être signalée par téléphone au 450 638-0911, poste 425 au sergent-détective Yannick Morin. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Fraudes connexes-COVID-19

Publié le 25 mars 2020

CANDIAC, le 24 mars 2020 – La Régie intermunicipale de police Roussillon désire mettre en garde la population concernant les fraudes connexes.  Malheureusement, les fraudeurs profitent de la désinformation, des craintes et des incertitudes des consommateurs, et exploitent la crise pour faciliter les arnaques et la cybercriminalité.

Avec l’annonce du gouvernement concernant la fermeture des commerces non-essentiels, il se pourrait que les citoyens soient tentés de répondre aux appels des fraudeurs qui leur offrent différents services ou produits.

La Régie ne répertorie pas de hausse de ce type de dossiers, mais elle réitère que la population doit absolument se protéger des différentes arnaques.  Tel qu’indiqué sur le site du Gouvernement du Canada, voici quelques exemples des arnaques signalées :

Les fraudeurs se font passer pour :

  • des représentants d’entreprises de nettoyage ou de chauffage :
    • Ils offrent des services de nettoyage des conduits ou des filtres à air pour vous protéger du COVID-19;
  • des représentants d’entreprises locales et provinciales d’hydroélectricité :
    • Ils menacent de couper l’électricité pour non-paiement.
  • des représentants de la Croix-Rouge et d’autres organismes de bienfaisance connus :
    • Ils offrent des articles médicaux gratuits (p. ex. masques) contre un don.
  • des représentants des ministères du gouvernement :
    • Ils envoient des courriels hameçons sur le coronavirus;
    • Ils vous incitent par la ruse à ouvrir des pièces jointes malveillantes;
    • Ils vous amènent par la ruse à fournir des renseignements personnels et financiers de nature délicate.
  • des conseillers financiers :
    • Ils vous encouragent vivement à investir dans de nouvelles actions prometteuses liées à la maladie.
    • Ils offrent une aide financière et/ou des prêts pour vous aider à survivre pendant la crise.
  • des représentants d’entreprises privées :
    • Ils vendent des tests de dépistage rapides de la COVID-19.
    • Seuls les professionnels de la santé peuvent effectuer les tests.
    • Aucun autre test n’est authentique ou ne garantit des résultats exacts.
  • Ils vendent des produits frauduleux censés traiter ou prévenir la maladie.
    • Les médicaments non approuvés menacent la santé publique et constituent une infraction aux lois fédérales.

Si vous êtes victime d’une arnaque, il est important d’en informer le service de police en composant le 450-638-0911 et le Centre anti-fraude du Canada via leur site internet.

Pour de plus amples informations, il est possible de consulter les pages suivantes sur les  sites internet du Centre anti-fraude du Canada et de l’Organisation mondiale de la santé:

https://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/features-vedette/2020/covid-19-fra.htm

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19.html

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

 

 

 

Publié le 17 mars 2020

Coronavirus (COVID-19) – Mesures prises par le service de police

CANDIAC, le 17 mars 2020 – Un comité de veille formé de membres de la direction, des ressources humaines, des ressources matérielles et des présidents des syndicats policiers et civils est en place et évalue au fur et à mesure l’évolution de la situation et les recommandations de Santé Canada. [lire la suite]

Suspect de vol recherché

Publié le 10 décembre 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon demande l’aide du public afin d’identifier le suspect d’un vol survenu le 18 juillet 2019 dans un commerce de Delson.

Vers 15 h 30, le suspect entre dans une épicerie et prend une enveloppe de dépôt d’argent. Il dissimule l’enveloppe dans ses vêtements et un employé l’interpelle. Il remet l’enveloppe et quitte les lieux rapidement avec deux complices.

Le suspect est un homme d’environ 25 ans. Il a un accent arabe et le teint basané. Ses cheveux sont rasés sur les côtés et plus longs sur le dessus de la tête. Il mesure environ 1,73 m (5 pi 8 po) et pèse environ 70 kg (155 lb). Au moment du vol, il portait un t-shirt noir, des shorts noirs avec logo Adidas sur la jambe gauche, des espadrilles mauves et une chaîne en or.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective Jean-François Demers par téléphone au 450 638-0911, poste 487. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

 

Sécurité des personnes aînées à pied

Publié le 20 novembre 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon tient à sensibiliser tous les usagers de la route à la sécurité des piétons aînés puisqu’ils sont plus à risque d’êtres victimes d’un accident grave ou mortel.

Avec l’âge, certaines diminutions des capacités physiques, sensorielles et cognitives peuvent affecter les déplacements des personnes aînées à pied. Cela explique pourquoi les piétons aînés sont surreprésentés dans les statistiques et souvent plus gravement blessés que les plus jeunes.

Afin de contribuer à la sécurité des piétons, il nous apparaît essentiel de promouvoir des pratiques sécuritaires. Traverser aux intersections ou aux endroits autorisés par une signalisation routière appropriée, respecter les feux de circulation, les feux de piétons et les panneaux d’arrêt, regarder attentivement avant de traverser et marcher sur le trottoir ou sur l’accotement en sens contraire de la circulation, sont des exemples de pratiques sécuritaires.

L’automne et l’hiver sont des périodes où la noirceur est plus importante. Lorsqu’il pleut ou qu’il neige, les conducteurs voient mal les piétons ou pas du tout. Il faut donc redoubler de prudence et s’assurer d’être plus visible. Selon la SAAQ, pour plus du tiers (36%) des piétons aînés (65 ans et plus) décédés lors d’un accident de la route, la collision est survenue lors des mois d’automne.

En moyenne, sur le territoire de la Régie intermunicipale de police Roussillon, trois piétons aînés (65 ans et plus) sont impliqués dans un accident de la route chaque année.

Afin de contribuer à la sécurité des piétons, les agents de la Régie intermunicipale de police Roussillon portent une surveillance particulière pour assurer le respect du Code de la sécurité routière des usagers de la route et invitent les piétons et automobilistes à la prudence.

Plusieurs outils volés retrouvés

Publié le 4 novembre 2019

La Régie intermunicipale de police Roussillon a retrouvé plusieurs outils volés et veut les remettre à leurs propriétaires.

Le 5 octobre 2019, les policiers ont procédé à l’arrestation d’un homme de 39 ans dans une résidence de Candiac pour avoir commis des voies de fait. Lors de l’intervention, plusieurs outils ont été retrouvés sur les lieux. Les enquêteurs ont réalisé une perquisition et ils effectuent actuellement des vérifications concernant des dossiers de vol. Toutefois, il pourrait y avoir un lien avec d’autres vols d’outils qui n’ont pas été rapportés au service de police.

À cet effet, nous sollicitons les propriétaires de ces outils à communiquer avec l’enquêteur au dossier afin de les récupérer et nous permettre de faire progresser l’enquête.

Des accusations de vol et de recel pourraient être déposées contre le résident de Candiac.

Toute information concernant cet événement peut être signalée au sergent-détective François Létourneau par téléphone au 450 638-0911, poste 416. Par ailleurs, toute personne désirant transmettre de l’information de façon anonyme peut contacter l’organisme Échec au crime au 1 800 711-1800 ou effectuer un signalement en ligne à echecaucrime.com.

Lors du Séminaire Intersection / ministère de la Sécurité publique (MSP) 2019, le « Projet XOX », a remporté le Prix d’Excellence Intersection 2019 dans la catégorie « Partenariat ».

Lancé en 1996, le Prix d’Excellence Intersection reconnaît de façon tangible les meilleures pratiques visant à appliquer l’approche de police communautaire dans les organisations policières québécoises. Il souligne l’excellence de leurs initiatives, projets ou programmes mis de l’avant de concert avec le milieu.

Le « Projet XOX » a été initié par La Maison d’hébergement L’Égide (2e étape) en 2015. Afin de concrétiser son projet, l’organisme s’est allié avec le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de la Montérégie, le Service de police de Châteauguay et la Régie intermunicipale de police Roussillon  afin de former le « Comité XOX ».

Ce projet de prévention innovateur a pour objectif principal de promouvoir les relations saines dans un contexte amoureux. Les étudiants du 4e secondaire sont invités à vivre une expérience virtuelle interactive à l’aide d’une tablette électronique dans laquelle se trouve une application créée par le Comité. Lors du visionnement, l’adolescent est amené à faire une prise de conscience sur ses comportements en répondant à des questions. Cet outil démontre le cycle de la violence ainsi que les conséquences possibles auprès des personnes touchées. Dans le cadre de cet exercice mené en milieu scolaire, le policier, accompagné d’un intervenant, anime des ateliers afin de sensibiliser et d’outiller les jeunes en plus de prévenir la violence dans les relations amoureuses.

Depuis le lancement du « Projet XOX », en octobre 2017,  environ 4000 adolescents sur l’ensemble des territoires desservis par le Service de police de Châteauguay et de Régie intermunicipale de police Roussillon ont été sensibilisés à l’importance d’entretenir des relations amoureuses saines.

Finalement, le Comité XOX tient à remercier tous ceux et celles qui, de près ou de loin, ont contribué à son succès.

Pour de plus amples renseignements, vous êtes invités à consulter le site internet du « Projet XOX »,  www.projetxox.ca.  Vous pouvez également communiquer avec la coordonnatrice du projet, Mme Sophie Gloutnay de La Maison d’hébergement L’Égide (2e étape), par courriel à l’adresse suivante :  projetxox@gmail.com.

 

Retour haut de la page